• L'expo en cours
  • 1

Musée

Genèse d'un musée

Historique

musee-bonnard-jardinPierre Bonnard a séjourné au Cannet de 1922 à 1947. Il loue trois villas avant d'acquérir en 1926 Le Bosquet, une maison sur les hauteurs de la ville où il se retire définitivement de 1939 jusqu'à sa mort en 1947.

Les paysages du Cannet et la lumière du Midi sont pour lui des sources d'inspiration inépuisables.

C'est durant cette période, qui dure près de 25 ans, qu'il peint ses tableaux les plus inspirés, ceux dont les spécialistes s'accordent à dire qu'ils sont ses plus belles oeuvres. Bonnard va produire plus de trois cents oeuvres au Cannet, certaines intimistes, inspirées de son univers privé (l'intérieur de sa maison, son jardin), mais aussi des paysages de la ville et plus globalement du Midi, où le sujet est le prétexte à une explosion de couleur et de lumière et à la mise au point d'un nouvel espace pictural.

Lire la suite...

Un fonds en constante évolution

A chaque exposition des Collections, une partie du fonds propre du musée est présentée, organisée de façon différente en fonction d'un nouveau thème.

Les œuvres issues des Collections ne sont pas accrochées lors des expositions temporaires.

musee interieurLes collections du musée Bonnard sont constituées d'achats, de dons et de dépôts publics et privés.

Ce parcours présente un ensemble représentatif de l'oeuvre de Pierre Bonnard qui vécut au Cannet entre 1922 et 1947. Paysages, intérieurs et nus sont les sujets récurrents de l'artiste à travers dessins, photographies et peintures.

C'est en 2003 que la ville achète un premier tableau Harmonie verte, arbre bleu, alors que le projet du musée Bonnard vient d'être validé par le conseil municipal. Depuis, la politique d'acquisition menée par l'équipe scientifique du musée, concentre son intérêt sur la période cannettane de Pierre Bonnard. C'est ainsi qu'a été acquis un ensemble de paysages méditerranéens dont Paysage du Midi ou Baigneurs à la fin du jour.

En 2006 et 2008,la Fondation Meyer pour le développement culturel et artistique offre un tournant capital à l'histoire du musée en déposant deux œuvres majeures et contribue ainsi à son classement comme « musée de France ». En 2011, lors de l'ouverture du musée, un dépôt privé d'une cinquantaine d'oeuvres enrichit les collections de peintures, dessins et sculptures ainsi qu'un magnifique intérieur La salle à manger au Cannet par le musée d'Orsay.

Chaque année la ville du Cannet achète des œuvres selon les opportunités du marché. En 2010, le musée achète notamment un premier nu – Nu de profil, ainsi qu'un très rare exemplaire du paravent La Promenade des nourrices.
En 2012, trois œuvres : une magnifique gouache préemptée en vente publique – Paysage du Cannet et Nus se reflétant dans une glace, ainsi qu'une grande lithographie de Toulouse-Lautrec, Affiche pour La Revue blanche, permettant ainsi un contrepoint essentiel à celle de Bonnard. Achat en 2013 d'un huile Paysage du Cannet par temps de mistral, 1922 acquise avec l'aide du FRAM, probablement peinte lors du premier séjour de Bonnard au Cannet en 1922.

Lire la suite...

Nouvelles acquisitions graphiques

Avril 2016

La ville du Cannet vient a acquis en avril 2016 un ensemble de dessins qui réunit quatre nus datant de 1912 à 1927. Ce sont tous des études très abouties de tableaux bien connus. À cela s’ajoute un Portrait de Renée Montchaty (vers 1922) et une Étude pour la chevelure (1924). Un carnet de croquis de 30 pages vient compléter l’ensemble. Un don de deux dessins, Marthe au chat (1912) et un paysage des années 1915 accompagnent cet enrichissement du fonds graphique du musée Bonnard.

Lire la suite...

Don d'une œuvre

Un amandier entre dans les collections


L AmandierLa Fondation Meyer pour le développement culturel et artistique à renouvelé son attachement au musée Bonnard, au Cannet (Alpes-Maritimes), par le don d'une huile sur toile, L'Amandier (vers 1930). Cette oeuvre majeure de Pierre Bonnard a été acquise en vente publique à Londres en février 2014 pour la somme de 355 812 €.


L'amandier dans la peinture de Bonnard revêt une signification tout à fait particulière liée à l'attrait profond de son jardin et de son environnement dans sa maison du Bosquet au Cannet. On ne connaît réellement que deux peintures sur ce sujet : celui qui nous intéresse et qui date des années 1930 et un autre plus tardif, considéré comme le dernier tableau de Bonnard (conservé au Centre Pompidou, Paris).

Cet arbre qui célèbre la renaissance de la nature, chère à Bonnard, occupe toute la surface de la toile comme dans la composition de celui de 1947. Toutefois, ici, la matière apparaît plus légère et les couleurs plus claires. Sa floraison blanche est moins contrastée grâce au mauve et au rose qui donnent à cette peinture un réel sentiment d'harmonie. Ce petit paysage vient compléter l'ensemble réuni par le musée Bonnard par sa grande qualité picturale et par l'émotion qui s'en dégage qui fait indiscutablement penser au lien très profond qui unissait Bonnard à son jardin qu'il considérait comme un paradis. Cet arbre en donne toute la symbolique.

Le musée a besoin de votre soutien !

Acquisition d'une œuvre de Pierre Bonnard #TousPourUnBonnard

devoilement 540px de large pourkisskissJusqu'au 3 juillet, le musée Bonnard lance sa première campagne de financement participatif pour l’aider à acquérir l’œuvre Les Grands Boulevards.

Vous êtes de plus en plus nombreux à aimer Pierre Bonnard et son musée. C’est ce constat qui nous incite à lancer notre première campagne de financement participatif #TousPourUnBonnard.

L’objectif est de récolter jusqu'au 3 juillet (10h17), les 20 000 euros manquants pour financer une splendide œuvre nabie, Les Grands Boulevards, significative des travaux de jeunesse de Bonnard. 


Grâce à votre soutien, le musée pourra enrichir ses collections, présenter plus largement au public toute la finesse du travail de Bonnard, mais aussi maintenir pour toujours, cette œuvre dans le patrimoine culturel français.
 

Comment soutenir le musée ?

Vous pouvez participer en faisant connaître notre projet autour de vous ou en faisant un don. Pour faire un don (à partir de 5 €), vous pouvez :

- soit aller sur la plateforme de financement participatif sécurisée Kisskissbankbank

- soit envoyer un chèque à l’ordre du Trésor Public à l’adresse suivante :

Musée Bonnard
Projet #TousPourUnBonnard
20, boulevard Sadi Carnot
06110 Le Cannet
 

Présentation de l'œuvre

LES GRANDS BOULEVARDSLes Grands Boulevards est un exemple fameux de la production de Bonnard de la fin du XIXe siècle puisque cette peinture sur papier a été réalisée vers 1895. Elle tire ses sujets des scènes de la vie parisienne, de sa modernité et de ses nouveaux lieux de loisirs qui attirent la foule notamment sur les Grands Boulevards.

La scène de rue, en arrière-plan, est à peine esquissée et se compose d’une foule de personnages traités en noir, telles des ombres chinoises, évocation notable des estampes japonaises, alors en vogue. Dans cette foule anonyme, apparaît au premier plan une petite fille et sa mère, que l’on remarque par le nœud bleu de son chapeau. La modernité de ce dessin est dans le décentrage de ce groupe qui dynamise l’ensemble de la composition. 
 

Histoire de l'œuvre

Cette œuvre est certainement une étude pour une lithographie. Elle appartient sans conteste aux travaux graphiques les plus importants de la période nabie de notre artiste surnommé à l’époque le « Nabi très japonard ».

Nous souhaitons en faire l’acquisition car elle possède des qualités rares qui ont retenu notre attention. Au-delà de son état de conservation exceptionnel, il ne reste aujourd’hui que peu d’exemples de peintures à l’encre de Chine parfois rehaussées de gouache, comme ici, alors que cette pratique était courante dans le cercle des Nabis.

La provenance de l’œuvre est également un de ses atouts majeurs puisqu’elle a été achetée directement à Bonnard par le père de l’actuel vendeur, au milieu des années 40.

À cela s’ajoute le souhait du propriétaire, qu’en mémoire de son père, soit favorisé l’achat par un musée français, a fortiri le musée Bonnard, à qui ce dernier avait déjà vendu une œuvre de sa collection.

Dernier argument, s’il fallait terminer de vous convaincre…cette œuvre est presque inédite puisqu’elle a été très peu exposée et donc peu vue par le public. La dernière exposition des Grands Boulevards date des années 70.
 

Pourquoi soutenir cette acquisition ?

Si le musée Bonnard acquiert cette œuvre, c’est la garantie qu’elle restera à jamais dans le patrimoine culturel français puisqu’il existe le principe d’inaliénabilité. Cette règle signifie que l’œuvre ne peut être ni vendue ni donnée et qu’elle demeurera pour toujours dans les Collections du musée Bonnard.

En plus d’être exposée au musée, cette œuvre voyagera en étant prêtée à des musées français ou internationaux. Au-delà d’enrichir le fonds propre du musée, vous participez également à transmettre un patrimoine culturel aux générations futures, à faire rayonner l’œuvre de Bonnard en France mais également à l’international de façon pérenne.

camembert

Le prix de l'œuvre

Le prix de vente des Grands Boulevards est fixé à 80 000 euros. Le montage financier prévisionnel se décompose de la manière suivante : 60 000 euros seront financés par Le FRAM (Fonds régional d'acquisition des musées) et par la ville du Cannet. Il reste donc 20 000 euros à financer pour concrétiser notre acquisition !
 

Pourquoi faisons-nous appel à vous ?


Pour faire connaître ou donner

Les petits ruisseaux forment les grandes rivières ! Quelle que soit sa forme, votre soutien nous est précieux.
Vous pouvez relayer notre projet #TousPourUnBonnard auprès de vos proches mais aussi sur les réseaux sociaux pour le faire connaître par le plus grand nombre ou faire un don à partir de 5 € (soit 1,70 € après déduction fiscale).

Pour faire connaître, suivez le musée sur Twitter, Facebook et Instagram et aimez ou diffusez le projet #TousPourUnBonnard.

Pour donner en ligne, en quelques clics sur kisskissbankbank.
 

Et si l'objectif est dépassé 


Atteindre l’objectif des 20 000 euros serait déjà fabuleux. Mais si vos dons dépassent les 20 000 euros, la somme supplémentaire sera investie dans la fabrication d’un nouvel encadrement pour Les Grands Boulevards. Notre volonté étant que cette œuvre soit présentée de la meilleure façon possible au public.

 

Et si l'objectif est très largement dépassé


Rêvons un peu ! Si vos dons dépassent les 50 000 euros, la somme supplémentaire sera investie dans l’acquisition d’une autre œuvre de Bonnard, dont la cote ne cesse d’augmenter dépassant le million d’euros lors des dernières ventes aux enchères…

 

Ce que le musée vous offre en retour


Les contreparties

Pour vous remercier de votre générosité, nous avons imaginé des contreparties en lien avec l’œuvre Les Grands Boulevards, le musée et Pierre Bonnard.
Nous aurions voulu faire davantage mais la législation fiscale impose que le montant de la contrepartie n’excède pas 25% du don et que sa valeur ne dépasse pas 65 €.

 

La déduction fiscale

Le musée Bonnard est habilité à délivrer des reçus fiscaux, ce qui vous permet de bénéficier d’un abattement* d’impôts à hauteur de 66% de la somme donnée. Quelques exemples ci-dessous :

Vos dons

 















MERCI !

Catalogues d'exposition

2016

CATentre chien et chat bonnard et l animaliteEntre chiens & chats
Bonnard et l'animalité

Exposition du 2 juillet au 6 novembre 2016

Sous la direction de Véronique Serrano, conservateur au musée Bonnard

Coédition : musée Bonnard et Silvana Editoriale
Édition : bilingue français/anglais
Parution : juin 2016
Format : 24 X 30 cm
Nombre de pages : 174 pages
Tarif : 30 €

Au même titre que la nature qui est son enveloppe sensible, Bonnard vit son rapport aux bêtes comme primordial. Jamais, jusqu’à cette exposition qui réunit un ensemble de pièces majeures, il n’a été mis en évidence l’impact de la présence essentielle des animaux dans sa peinture en dehors de sa signification anecdotique de surface. Bonnard nous a habitués à cette simplicité déguisée, qui masque une œuvre bien plus complexe qu’elle n’y paraît.
Si l’animal occupe une place de choix dans la représentation des images dès la Préhistoire, témoignant ainsi de sa présence vitale dans le cycle du monde vivant, le monde moderne, qui a placé l’homme au centre de l’univers, l’a progressivement déclassé ; ce fil qui trace l’avenir de l’homme et de l’animal se dénoue dans l’œuvre de Bonnard. Cette position est éclairée dans ce catalogue par la réflexion de Jean Exékias sur cette problématique qui va bien au-delà de Bonnard tout en agissant sur notre présent ; les contributions essentielles de Gilles Genty, d’Alain Lévêque et de Véronique Serrano replacent le peintre dans un contexte tant sociétal, historique, que pictural.

Silvana Editoriale

Lire la suite...

Editions jeunesse

2016

CAT enfant bonnard et l animalite

Petite promenade entre chiens et chats

Ouvrage sous la direction de Véronique Serrano, conservateur du musée Bonnard.
Sur une proposition du service des Publics du musée Bonnard.
Auteur : Éloi Rousseau
Coordination : Anne Wapler, Fanny Lejay

Coédition : musée Bonnard et Silvana Editoriale
Édition : française
Publication : juin 2016
Format : 24 x 19 cm
Nombre de pages : 16 pages
Prix public : 12 €

Dans cette petite Promenade « Entre chiens et chats », le peintre du Cannet nous emmène dans son univers le plus familier. Il faut dire que des animaux chez Bonnard, on en trouve partout !
Les chiens font partie de la famille comme Ravageau, Black ou Ubu le basset. Les chats, eux, se promènent dans le Jardin ou se faufilent dans la cuisine à la recherche de quelque chose à grignoter.
Mais depuis les débuts du peintre, ils envahissent aussi ses tableaux et ses affiches car Bonnard les observe, les dessine, en fait ses modèles préférés. Ils sont au cœur de ses secrets d'artiste.

Silvana Editoriale


2015

MANGUIN guida bimbi COP LR

Petite promenade avec un Fauve

Lire la suite...

Musée Bonnard

16 boulevard Sadi Carnot
06110 LE CANNET
Côte d'Azur - FRANCE
+33 (0)4.93.94.06.06

Lettre d'infos

Recevoir nos actualités chaque mois par e-mail :

Partenaires du musée

LOGO LE CANNET nbOrsay

 

Recherchez

Restons connectés & avis

     twitter-50px     google50px     pinterest-50px    instagram50px
TripAdvisor-petit   Exponaute-petit   Googlepetit